Comment protéger votre animal de compagnie contre les puces et les tiques ?

Les puces et les tiques sont de petits parasites qui se logent dans la fourrure de votre animal de compagnie. Leur présence entraine des effets indésirables chez ces derniers. Les conséquences vont des plus bénignes (les démangeaisons) à la plus grave (la mort). Cet article vous apprendra l’essentiel sur les moyens de protection de votre animal de compagnie contre ces animaux nuisibles.

Les mesures préventives pour protéger votre animal de compagnie contre les puces et les tiques

Il existe un panel de mesures préventives contre les puces et les tiques. Pour prévenir une infection de puces ou de tiques à votre animal de compagnie, il faut bien l’entretenir. En visite chez le vétérinaire, il est fréquent que ce dernier propose des vaccinations pour chien ou chat contre les puces et les tiques. Même s’il ne s’agit pas d’une précaution à 100 % efficace, il ne faut surtout pas négliger cet aspect de la prévention. Il est surtout efficace lorsque l’hygiène de vie de l’animal n’est pas très saine. Après s’être assuré que votre demeure dispose de la propreté requise, il ne faudrait pas laisser votre compagnon trainer dans des milieux insalubres. Ses séances de nettoyage ou de brossage devront être régulières pour empêcher l’installation ou le développement de ces parasites. Pour une hygiène optimale chez vous, un répulsif anti-nuisible à ultrasons aussi efficace que repulse power est requis. Il s’agit d’une technologie révolutionnaire qui vise à chasser les puces et les tiques de votre maison grâce à une émission d’ultrasons. Par la même occasion, les rats, les fourmis, les cafards et toute sorte de nuisibles s’éloignent de votre maison. La maisonnée est désormais propre et impeccable pour votre bonne santé et celle de votre animal.

De même, les sprays antiparasitaires pour canins peuvent être utilisés. Parmi les produits d’entretien du chien devra se trouver un spray antiparasitaire. Il a pour rôle de prévenir l’infection des puces et des tiques. Les sprays sont beaucoup plus recommandés pour les animaux qui ont un pelage court. Il ne faut pas oublier les autres produits comme les colliers. Ces colliers sont réputés pour leur durée d’action. Ils contiennent un insecticide qui se répand progressivement dans la fourrure. Ils s’inscrivent aussi dans une démarche préventive. Les colliers anti-puce et anti-tiques protègent les chiens et les chats pendant plusieurs mois de la contamination. Il existe aussi des modèles dotés de dispositifs anti-étranglement.

Les symptômes qui alertent de la présence des puces et tiques dans son pelage

Les premiers symptômes à détecter sont les démangeaisons incessantes. Vous remarquerez une agitation inhabituelle, des mordillements et des démangeaisons anormales chez votre compagnon. C’est le moment de chercher à vérifier s’il n’est pas gêné par les puces et les tiques. Aussi, on recense d’autres facteurs qui ne sont pas spécifiques à une attaque des puces et des tiques. Toutefois, il s’agit des signes qui devraient alerter tout propriétaire de chats ou de chiens. On a : la fièvre, le manque de gaieté, les manques d’appétit, les vomissements et les troubles nerveux.

Les démarches en cas d’infection de puce et de tiques

Lorsque l’inévitable se produit et que votre animal est infecté par les puces ou les tiques, il faut contacter sans attendre un vétérinaire. Ce professionnel pourra prescrire le shampoing anti-puce requis. Il peut également soumettre l’animal aux vermifuges, aux traitements des blessures dues aux démangeaisons, etc.

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Un autre article ça vous dit ?