Comment créer sa clinique vétérinaire ?

Mis à jour le 7 septembre 2021

créer clinique vétérinaire

Ouvrir sa propre clinique est l’ambition logique de tout vétérinaire. C’est l’occasion pour vous de pouvoir travailler à votre propre compte. Mais à l’instar de la création d’une entreprise, ce processus nécessite le suivi de plusieurs étapes. Découvrez-les dans ce guide pour ouvrir votre clinique vétérinaire.

L’emplacement de votre clinique, un critère déterminant

Pour optimiser vos chances de succès, le choix de l’emplacement doit être hautement stratégique. Il convient pour cela de faire une petite étude de marché. La demande est parfois très forte dans certaines communes, notamment rurales. Il peut donc être judicieux de vous renseigner sur les potentialités qu’offre une zone avant de vous y implanter. Les éléments les plus importants à considérer sont les animaux présents de la région et la démographie de cette région.

Le financement des équipements vétérinaires de votre clinique

Le budget pour couvrir les frais nécessaires à l’ouverture de votre clinique vétérinaire peut être conséquent. Pour le connaître avec précision, il est recommandé de prévoir un budget prévisionnel. Les charges concernent notamment le choix du matériel vétérinaire adapté à votre activité dans votre clinique. Cela inclut entre autres les équipements de :

  • Radiographie (table radio, radio digitale, tabletop sigma…) ;
  • Endoscopie ;
  • Échographie (échographe portable, wifi, sur chariot…) ;
  • Chirurgie (anesthésie, respirateur, électrobistouri, autoclave, stérilisateur, lampe de chirurgie…) ;
  • Thérapie (appareil d’aérosolthérapie, laser thérapeutique…).

Dès que votre bilan est fait et muni d’un business plan solide, vous pouvez vous rendre près d’un établissement bancaire pour une demande de prêt.

clinique vétérinaire

Créer sa clinique vétérinaire, de nombreuses exigences

L’ouverture de votre clinique vétérinaire doit être subordonnée à certaines conditions qu’il convient de connaître. Si vous envisagez par exemple d’ouvrir votre cabinet en France, être un ressortissant français, suisse ou à défaut d’un pays de l’Union européenne sera exigé.

Côté qualification, vous devez dans l’idéal être titulaire du diplôme d’État de docteur vétérinaire ou d’un diplôme d’études spécialisées de vétérinaire. Dans le cas contraire, vous avez toujours la possibilité de faire une reconversion pour embrasser cette carrière. Il vous faudra cependant passer un examen écrit et oral qui permettra d’évaluer votre aptitude à exercer cette profession.

Il est également nécessaire de vous inscrire à l’Ordre National des Vétérinaires. C’est la condition sine qua non pour exercer en toute légalité cette fonction. Vous devez effectuer cette démarche dans la commune d’implantation de votre clinique vétérinaire.

Vous êtes tenu de respecter le Code de déontologie des vétérinaires et celui de la santé publique en matière d’hygiène et de traitement des déchets.

Comment bien choisir le local de la clinique ?

Du choix de votre local dépend la validation de votre demande d’ouverture d’une clinique vétérinaire. Vous devez donc vous assurer qu’il respecte les normes de sécurité relatives aux ERP (établissement recevant du public). Si vous êtes spécialiste en chirurgie par exemple, votre local doit disposer de plusieurs pièces : une salle d’attente, une salle de soins, une salle de chirurgie et un espace postopératoire.

Le choix de votre statut juridique

Le métier de vétérinaire est une profession libérale réglementée qui relève de la catégorie des BNC (bénéfices non commerciaux). Pour le choix de votre statut juridique, plusieurs options s’offrent à vous. Vous pouvez en effet l’enregistrer sous la forme d’une société (EURL/SARL, SASU/SAS) ou d’une entreprise individuelle. Vous avez également la possibilité d’ouvrir une SCM (société civile de moyen). Cette option est très pratique si vous êtes plusieurs vétérinaires exerçant des activités complémentaires.

Les formalités administratives pour créer votre clinique vétérinaire

Pour la création de votre cabinet vétérinaire, vous devez être immatriculé auprès du CFE (centre de formalité des entreprises). Si vous souhaitez exercer sous le statut d’entreprise individuelle, cette formalité doit être menée auprès de l’URSSAF (Unions de recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d’allocations familiales). Par contre, dans le cas d’une société, le greffe du tribunal de commerce est le centre habileté pour votre inscription.

Vous avez désormais toutes les clés pour lancer votre clinique vétérinaire. Pensez à bien vous équiper du matériel nécessaire afin de démarrer votre activité dans de bonnes conditions.

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Un autre article ça vous dit ?