Combien de temps vit un chinchilla ?

Mis à jour le 4 novembre 2021

Combien de temps vie un chinchillaCombien de temps vie un chinchilla

Vous avez un chinchilla ou vous souhaitez en adopter un et vous vous interrogez sur la durée de vie de cet animal de compagnie ? Découvrez dans cet article quelle est son espérance de vie, comment bien en prendre soin et le garder en bonne santé pour augmenter sa longévité !

Quelle est l’espérance de vie d’un chinchilla ?

En captivité, les chinchillas peuvent vivre de 12 à 20 ans. En fait, si vous prenez bien soin d’eux et ne les laissez pas souffrir de stress ou de malnutrition, ils peuvent même atteindre 25 ans ! Mais l’espérance de vie moyenne est d’environ 18 ans pour un chinchilla qui vit dans un environnement sain avec son propriétaire. Il est important que vous lui fournissiez tous les nutriments nécessaires à une santé optimale et que vous vous assuriez qu’il dispose d’eau propre à tout moment et qu’il puisse faire de l’exercice en dehors de sa cage tous les jours. Bien que vous puissiez rajouter dans sa cage des jouets pour chinchilla, comme une roue d’exercice, qui lui permettrons déjà d’avoir une activité physique. Il y a également des mesures à prendre si vous souhaitez augmenter ou diminuer la durée de vie de votre animal.

Quels sont les facteurs qui influent sur leur longévité ?

Plusieurs éléments influencent la durée de vie d’un chinchilla : la génétique (hérédité), l’alimentation et les conditions de vie. Bien qu’il semble évident que ces éléments ont une influence sur la vie de votre animal, beaucoup de gens sous-estiment certains faits importants qui déterminent son état de santé à chaque moment de sa vie. C’est pourquoi nous souhaitons énumérer ci-dessous tous les aspects que vous devez prendre en compte si vous voulez que votre chinchilla de compagnie vive plus longtemps.

Les chinchillas sont des animaux au système digestif très délicat, ils doivent donc manger les bons aliments pour ne pas souffrir de malnutrition ou de maladies telles que l’Enterobius vermicularis (oxyures).

Quelle alimentation pour un chinchilla ?

Il est donc important que vous sachiez quel type d’alimentation pour chinchilla choisir et quelle doit être sa proportion par rapport aux autres éléments. Mais en plus de savoir quelle quantité de nourriture votre chinchilla doit consommer quotidiennement, il existe des aliments spécifiques pour cet animal qui l’aideront à mieux vivre en lui apportant tous les nutriments dont il a besoin ! Nous vous les présentons ci-dessous :

Foin de luzerne : contient des vitamines essentielles A et C, du potassium et du phosphore ;c’est un type d’herbe qui aide à prévenir la carie dentaire.

Foin d’herbe : contient du calcium, du phosphore et du fer ; il empêche également les dents de se décomposer car il est abrasif. Vous pouvez ajouter des fruits ou des légumes secs à ce type de nourriture pour augmenter sa teneur calorique dans le régime de votre chinchilla.

Fruits et légumes (frais/congelés) : pommes avec pépins (riches en vitamine A), brocoli, chou-fleur, carottes (riches en bêta-carotène), chou frisé, petits pois… Choisissez si possible des fruits et légumes crus plutôt qu’en conserve, car ils contiennent plus de vitamines !

Les aliments à éviter

Les autres aliments que vous devriez éviter de lui donner sont la peau et les noyaux des avocats, ainsi que tous les produits de confiserie, en particulier le chocolat, qui contient des substances semblables à la caféine qui endommagent son système nerveux.

Un régime sans sucre est également important, de même que le fait d’éviter les boissons alcoolisées et la caféine. Enfin, vous ne devez jamais donner à votre chinchilla de la nourriture contenant du sel ou du sucre, car cela peut provoquer de l’hypertension

Quelles sont les maladies les plus courantes chez le chinchilla ?

Il existe plusieurs maladies qui affectent cet animal : problèmes digestifs (causés par une nourriture de mauvaise qualité), Enterobius vermicularis (oxyures) ou acariens… Et outre ces maladies plus fréquentes, il en existe d’autres comme la mycoplasmose, la pneumonie… Que devons-nous donc savoir sur ces pathologies ? Tout d’abord comment elles se propagent ; ensuite leurs symptômes ; troisièmement comment les prévenir et enfin les options de traitement dans les deux cas ! Voici tout ce que vousces maladies.

Les Enterobius vermicularis sont de petits parasites qui affectent le tractus intestinal des chinchillas, provoquant chez eux une perte d’appétit, une perte de poids ou des difficultés à déféquer. Cependant, il est souvent facile de le traiter avec des médicaments prescrits par un vétérinaire ! La mycoplasmose et la pneumonie peuvent être contractées à cause du stress, il faut donc le réduire au maximum (séparez vos animaux s’ils se battent entre eux) et éviter la surpopulation dans leur habitat : il est important qu’ils aient suffisamment d’espace pour que chaque animal puisse vivre sans se sentir trop stressé . Il est également conseillé de ne pas emmener votre animal en randonnée ou lors de longues promenades, car ces animaux ont tendance à ne pas beaucoup apprécier ces activités… En outre, n’oubliez pas de dévermifugez votre chinchilla deux fois par an !

Comment puis-je savoir si mon chinchilla est en bonne santé ?

Vous remarquerez des signes de mauvaise santé comme une perte de poids, un pelage terne ou rugueux, des difficultés respiratoires ou un grattage excessif. D’autres symptômes à surveiller sont l’écoulement nasal et oculaire, la diarrhée… En outre, soyez attentif au comportement de votre animal : s’il est plus irritable que d’habitude, c’est peut-être parce qu’il ne se sent pas bien !

C’est très facile avec les chinchillas car ils n’ont pas besoin de vaccins, il n’y a donc pas vraiment de risque qu’ils tombent malades, mais comme tous les animaux, vous devez en prendre soin en leur donnant une nourriture appropriée et en faisant des contrôles réguliers de leur santé. N’oubliez pas non plus que la plupart des maladies courantes sont dues au stress qui peut survenir lors d’un déménagement ou de l’arrivée de nouveaux animaux dans la maison, etc. Toutes ces choses affecteront votre chinchilla, alors essayez de rester calme !

Comment bien s’occuper de son chinchilla pour qu’il vive longtemps ?

Si vous désirez garder votre chinchilla en bonne santé et qu’il vive le plus longtemps possible, il est important de bien s’en occuper ! Tout d’abord, il est important de donner à votre chinchilla une nourriture adaptée comme expliqué plus haut, c’est-à-dire sans sucre ni sel ! Comme vous le savez peut-être, ces deux ingrédients sont mauvais pour les humains, ils ne sont donc pas très sains pour nos petits amis à fourrure non plus. Il est également conseillé de ne pas les nourrir d’avocats et de chocolat en raison de leur teneur en caféine… Enfin, n’oubliez jamais qu’un changement de régime alimentaire peut entraîner des problèmes digestifs qui réduiront considérablement l’espérance de vie de votre animal !

Par ailleurs, pensez à vous rendre chez un vétérinaire au moins une fois par an : il vérifiera si quelque chose ne fonctionne pas correctement chez votre animal (infections des voies respiratoires…) et vous mettra en garde contre des maladies comme la mycoplasmose ou la pneumonie qui touchent de nombreux chinchillas sans que les propriétaires s’en rendent compte.

5.00 avg. rating (100% score) - 1 vote
Articles Similaires